prendre un rendez-vous telephonique
Appeler Maintenant

La Désinsectisation

La désinsectisation comprend les méthodes de lutte contre les insectes, volants comme rampants, dans le but de les éradiquer et de contrôler toute infestation. Les insectes susceptibles de provoquer une infestation dans un domicile ou un local commercial vont transmettre des maladies en endommageant, entre autres, les produits alimentaires. Les méthodes pour la désinsectisation d’un espace ont pour but de créer des conditions de vie défavorables au développement et à la reproduction des insectes en général, voire de les éradiquer.


Insectes rampants

Insectes volants

Définition

La désinsectisation comprend les méthodes qui vont permettre l’éradication totale et la gestion des insectes. Elle se pratique à l’aide de l’utilisation de produits chimiques, physiques et biologiques dont le but est d’agir sur toutes les phases de développement des cafards, des fourmis, des puces, des punaises de lit, des mouches et tous les autres. Certaines des substances utilisées sont des insecticides qui pénètrent dans les corps des organismes nuisibles par les voies respiratoires ou par le système intestinal. Les produits appliqués dans le cadre du protocole définit au préalable se présentent sous forme de poudres, de solutions ou d’aérosols. Les répulsifs sont également appliqués quand la situation le permet.

La méthode physique de désinsectisation s’oriente essentiellement sur la mise en place de températures élevées et parfois, de températures plus basses comme de l’éradication physique de certains insectes. Les températures élevées (50 ° C) ont un effet destructeur sur les insectes et c’est ainsi que la vapeur, l’air chaud et l’eau chaude vont contribuer à l’éradication des mouches, des punaises de lit et des poux. La capture des insectes par le biais de pièges est également une méthode physique utilisée pour les mouches, les cafards, les fourmis, les tiques ou les moustiques.
La méthode biologique est un procédé orienté vers l’utilisation des ennemis naturels des insectes et comprend les virus, les microbes et les prédateurs friands de ces nuisibles volants comme rampants.

  • Protocole personnalisé: Nous définissons un protocole basé sur votre espace de vie ou de travail et sur les espèces identifiées comme l’origine de l’infestation.

  • Solutions ponctuelles: Certaines infestations de nuisibles peuvent être résolues en une seule intervention. Cependant, seul un désinsectiseur professionnel sera en mesure de l’affirmer.

  • Une approche adaptée: Notre expert en désinsectisation se rend sur les lieux afin de mesurer l’ampleur de la situation, d’identifier les organismes nuisibles et de vous remettre un devis. Suite à l’application du protocole, chaque client bénéficie de recommandations personnalisées dont le but est de renforcer l’efficacité du plan de traitement sur le long terme.

Pourquoi recourir à un professionnel de la désinsectisation ?

L’intervention d’un professionnel en désinsectisation est la garantie de la mise en place de protocoles adaptés afin d’obtenir les meilleurs résultats sur le long terme. Seul un expert ayant acquis les connaissances en matière de nuisibles et le savoir-faire sera en mesure d’identifier les insectes responsables de l’infestation. En quoi cela est-il important ? Faire la différence entre les diverses espèces de blattes par exemple est crucial pour aboutir aux résultats escomptés. De plus, un expert en la matière connait toutes les cachettes possibles prisées par ces petites bêtes, comme derrière ou dessous le frigo, dans les placards, à proximité de sources de chaleur comme le four et autres. Ainsi, le processus de désinsectisation se fera au mieux.

Analyses des dangers et points critiques pour leur maîtrise

Pour les entreprises qui sont liées de près ou de loin avec l’alimentaire, nous respectons les règles de la méthode du plan HACCP qui repose sur 7 principes:

La méthode HACCP permet d’être vigilant en identifiant les étapes où il existerait un danger de contamination alimentaire voir d’infestation.

La plan HACCP n’est pas une fin en soi, mais il permet de limiter les risques d’infestations et tout danger, mais c’est en appliquant cette méthode qu’on approchera du risque zéro

Principe N°1: Procéder sur le site à une analyse du risque et des dangers.

L’identification des dangers (physiques) l’évaluation de la fréquence d’apparition de présence de nuisible et la gravité de ces dangers (dégâts causés par les nuisibles et risque alimentaire)

Principe N°2: Déterminer les points critiques pour la maîtrise (CCP).

Principe N°3: Fixer le ou les seuil(s) critiques(s).

Principe N°4: Mettre en place un plan d’appatage système et d’un système de monitoring (surveillance permettant de maîtriser les CCP)

Principe N°5: Déterminer les mesures correctives à prendre lorsque la surveillance révèle qu’un CCP donné n’est pas maîtrisé.

Principe N°6: Appliquer des procédures de vérification afin de confirmer que le système HACCP fonctionne efficacement.

Principe N°7: Constituer un dossier dans lequel figureront toutes les procédures et tous les relevés concernant ces principes et leur mise en application.

(Un classeur ou un cahier d’intervention est remis et sera complété après chaque intervention, il a pour objectif de suivre l’évolution du traitement et de le faire évoluer si besoin afin d’éradiquer toutes présences de nuisibles (de rongeurs ou d’insectes dans votre établissement).