LE TRAITEMENT CONTRE LES PUNAISES DE LIT

Quelles sont les solutions pour se débarrasser des punaises de lit, et quelles sont les traitements les plus efficaces?

Grâce au traitement thermique ou par le traitement à froid il n’y a plus besoin d’insecticides!

Comment se débarrasser des punaises de lit sans produits chimiques, et est-ce vraiment possible et surtout efficace ?

L’as du Nuisible intervient régulièrement dans des lieux de passages, comme les hôtels et les gares qui ne sont donc plus les seuls concernés par ce problème.

Avec l’arrivée d’Internet, les locations de type AirBnB, les opportunités de partir plus souvent en Week-End ou en vacances, d’un côté et de l’autre côté, l’apparition de nombreux sites d’achats d’occasion, l’échange de biens est devenu monnaie courante, servant au passage de transport en commun pour les punaises de lit.

Alors, est-il vraiment possible de se débarrasser des punaises de lit ?

Pour cela, il y a le traitement thermique, le traitement par le froid, le traitement chimique ou faire appel à une unité canine.

Il y a quelques décennies, l’usage d’insecticides était particulièrement répandu, mais l’utilisation du DDT a été interdite à la vente et depuis une recrudescence des punaises de lit a été constatée au début des années 2000.

 

Sensibles à la chaleur :

Les produits couramment utilisés pour les traitements contre les insectes, ont un effet de rémanence, ce qui signifie que leurs potentiels perdurent pendant près d’un mois après l’application du produit chez vous, puis l’infestation refait surface.

 

Le traitement thermique :

Quelles sont ses avantages et ses limites ?

Les punaises de lit sont, en effet, particulièrement sensibles à la chaleur, et un passage à 55°C suffit à les exterminer une bonne fois pour toute. Contrairement au traitement chimique, le traitement thermique n’est pas ciblé, la difficulté réside donc dans le fait de dénicher les cachettes de ces insectes assoiffés de sang.

 

Un traitement plus long et plus cher:

Mais ce procédé connaît ses propres limites. Il faut beaucoup plus de temps (huit heures en moyenne contre une vingtaine de minutes avec un traitement chimique), mais toutes les surfaces ne sont pas traitables, c’est le cas par exemple des matelas, des plinthes et des prises.

 

Ce traitement est écologique mais beaucoup plus long et plus onéreux:

Cela prend du temps en application, et en hôtellerie, c’est peu pratique car il faut amener des tuyaux un peu de partout et des sondes sont à installer afin de contrôler les températures intérieures et aussi afin d’avoir une visualisation de l’extérieur. Pour être dans les règles de l’art, il faut surélever les matelas pour laisser l’air chaud se diffuser partout et ainsi que bien d’autres complications et sur les grands volumes. Cela est quasiment impossible si le bâtiment ou la pièce n’est pas étanche. Du point de vue écologique, on utilise beaucoup d’électricité pour atteindre les +55 ou 60 degrés et durant des heures.

Il est cependant possible, de congeler les objets qui le peuvent. Les punaises sont particulièrement sensibles au chaud, mais trois jours dans un congélateur à -18°C permettra d’obtenir le même résultat qu’avec l’appareil thermique.

En conclusion, il faut prendre en compte que chaque cas d’infestation et chaque lieu est différent de par son historique.

Il faut donc d’abord faire un diagnostic pour bien évaluer la situation.

Et ensuite choisir le meilleur traitement à appliquer.